20.6.05

Alcool rédempteur

Ma princesse partie pour un funeste ailleurs
Sur les rails d’un poison maquillé en bonheur,
Je dilue les échos de ma tristesse amère
Dans un flot de whisky habile à me soustraire
Aux cuisants souvenirs qui hantent mon esprit.
Seule avec ma folie que l’ivresse nourrit,
J’entonne un chant fiévreux dont les notes s’élancent
En bouquet de désirs au parfum d’espérance.
Tandis que le soleil embrase l’horizon,
La chaleur de l’alcool œuvre à ma guérison.