27.6.05

Frissons estivaux

Sur la plage bondée de radieuses beautés,
Le quidam, surveillé par sa moitié, s’applique
À lui dissimuler ses sourires lubriques,
Afin de s’éviter un laïus irrité.

Pendant que le gamin enfouit des saletés
Au fond des trous creusés par sa pelle en plastique,
Le lascar se farcit un copieux pique-nique
Arrosé d’un pinard aux arômes d’été.

Lorsque l’alcool dissout ses chaînes domestiques,
Le loustic sent monter un désir érotique
Qui lui fait entrevoir d’ardentes voluptés.

Quand sa souris commence à lui lancer des piques,
Le gazier, excédé, décide de calter,
Pour s’offrir des frissons au goût de liberté.