30.6.05

Prophète du vide

La gribouilleuse, armée d’une plume fiévreuse,
Trompe ses insomnies dans des pages verbeuses
Que, mue par son orgueil, elle envoie prestement
Sur la toile où le fruit de ses égarements
Assomme les lecteurs férus de poésie.
Elle étale des vers lourds d’une fantaisie
Nourrie d’un écheveau de rêves insensés.
Elle oppose aux railleurs des textes hérissés
De piques maquillées de laïus insipides,
Qui lui valent le nom de prophète du vide.