19.7.05

Cycliste acharné

L’œil rivé à la roue d’un copain d’écurie
Occupé à grimper la côte avec furie,
Le coureur acharné s’exhorte à pédaler
Au sein du peloton dont le rythme endiablé
Déchaîne les bravos de la foule joyeuse.
Sous le soleil de plomb, le cycliste en danseuse
Étouffe les douleurs qui lui vrillent le corps,
Pour filer ardemment vers la médaille d’or,
Trophée accompagné d’une coquette prime
Dont la pensée lui donne une énergie sublime.