8.7.05

Destin de libertin

Les chants désespérés abusent les candides
À l’esprit envahi de rêves insipides.
Lorsque le libertin, las d’être ballotté
Sur l’océan fougueux des brèves voluptés,
Où son âme avisée entrevoit son naufrage,
Décide d’accoster un paisible rivage,
L’horizon se revêt d’un soleil malicieux,
Zélé à raviver un désir prodigieux
Dans son corps vigoureux, de sorte que, fébrile,
Il reprend son périple aux rencontres fertiles.