14.7.05

Mouton rebelle

Dans la paisible bergerie
D’où s’exhalent d’âcres odeurs,
Le mouton vêtu de blancheur
Regrette la tendre prairie.

Loin de la nature fleurie,
Il sent l’ennui ronger son cœur
Dans la paisible bergerie
D’où s’exhalent d’âcres odeurs.

Debout dans la paille pourrie
Dont l’effroyable puanteur
Attise sa mauvaise humeur,
Il trame une mutinerie
Dans la paisible bergerie.