27.6.06

Ange de vie

Je suis le frais bouquet de lys et de jasmin,
Où loge un rossignol qui t’invite à la danse
Sur la place enflammée de tes secrets d’enfance,
Des diamants de bonheur semés sur ton chemin.

Je suis l’hymne aux accents de radieux lendemains,
Attentif à noyer le feu de tes souffrances
Sous les perles de joie de sa tendresse immense,
Un sésame d’espoir dans le creux de ta main.

Je suis le lac bleuté du regard intrépide
Qui dirige tes pas loin des forces du vide,
Vers le jardin soyeux d’un paisible avenir.

Je suis l’ange de vie, qui brûle ta tristesse
Dans le creuset ardent des insolents désirs
Nichés sous le marais de tes sourdes faiblesses.