18.6.06

Bal des vampires

Fantômes sulfureux armés de lourdes chaînes
Dont le cliquètement forme un chant sépulcral
Clamant la cruauté des puissances du mal,
Courez au rendez-vous de la mort souveraine.

Loups-garous affamés aux canines obscènes,
Partageant les lambeaux d’un chétif animal,
Vampires élancés en costume de bal,
Dansez dans le royaume où l’enfer vous emmène.

Dans son palais illustre au parfum d’au-delà,
Prosternez vous devant le Comte Dracula,
Sous le brûlant regard de riches candélabres.

Dès la fête achevée, aux lueurs du matin,
Remisez au tombeau vos visages macabres,
Tordus par la fureur de vos odieux instincts.