7.7.06

Je dis l’enfance

Je dis l’enfance solitaire
Vécue dans mes rêves secrets
Mes premiers émois littéraires
L’odeur du chocolat au lait.

Je dis la table du dimanche
La pintade au four et le riz
Mon aversion pour l’aube blanche
De ma communion à Paris.

Je dis les chères cigarettes
Fumées dans un sombre recoin
Les premiers verres dans les fêtes
Les moqueries de mes copains.

Je dis l’attente des vacances
La joie de quitter la cité
D’oublier les odeurs d’essence
Au cœur de la Franche-Comté.