30.9.06

Délicieux présages

Sur l’hostile tombeau de tes froids souvenirs,
Je viendrai façonner un jardin de lumière
Afin que le parfum de la rose trémière
Dépose dans ton âme un faisceau de plaisirs.

Pour chasser le démon qui drape l’avenir
D’un étouffant linceul saupoudré de poussière,
Je construirai demain un pays sans frontières,
Aux chemins constellés de lumineux saphirs.

Dans ton cœur débordant de funestes souffrances,
Je creuserai un puits pour noyer le silence
Qui sème un noir poison dans ton sang innocent.

J’inventerai pour toi un mystérieux langage
Aux accents de tendresse, exempt de mots blessants,
Vigilant messager de délicieux présages.