23.9.06

Royaume virtuel

En ce calme matin, devant l’ordinateur,
Sur le fil qui m’entraîne à l’autre bout du monde,
Dans la main d’Internet, mon esprit vagabonde
Afin d’anéantir mes stériles douleurs.

Pendant que je regarde un essaim de couleurs
Composer un tableau en moins d’une seconde,
Je me laisse charmer par l’araignée féconde
Qui tisse son filet dans le fond de mon cœur.

La Voie Lactée s’effondre en débris délétères,
Savamment retranscris en images binaires
Par l’électrique fée tapie dans mon écran.

De mes doigts magiciens, je tire les ficelles
De mon douillet royaume, à l’abri du cadran
Que l’avenir manie de sa griffe cruelle.