24.10.06

Points enfermés

Pauvres points bleus enfermés dans ce treillis rouge. « Comment sortir d’une telle prison ? » se demandent les points. Quelle sera la fin de nos pauvres points ? Savez-vous qu’ils ont commencé une grève de la fin ?
En réalité, ces points sont les exclus de la littérature d’avant-garde, celle qui prône une ponctuation minimale. On n’en a plus besoin, alors on les enferme pour éviter que des auteurs démodés ne les utilisent. Méfiez-vous, écrivains modernes, les points se vengeront, ils sortiront du cadre, envahiront vos textes et finalement ils vous voleront vos conclusions.