17.7.05

Foi chancelante

Dans l’église bondée de croyants immobiles,
En train de méditer un verset d’Évangile,
Le curé, que torture un chagrin grandissant,
S’obstine à célébrer le Christ, alors qu’il sent
L’abandonner sa foi en la vie éternelle.
Cependant qu’il invite un groupe de fidèles
À chanter un cantique avec l’enfant de chœur
Afin de glorifier la divine splendeur,
Une gerbe d’éclairs enflamme le visage
Du Seigneur qui s’effondre avec un cri de rage.