23.7.05

Ondes de bonheur

Dans l’antre d’une nuit constellée d’auditeurs
Dont la vie monotone attise les rancœurs,
L’animateur armé de sa gaieté s’applique
À mêler sans répit discussions et musique
En un cocktail pétri de son habileté
À refleurir d’espoir les cœurs désenchantés.
Sur les esprits rongés de solitude, il tisse
Un berceau de douceur, pour qu’à l’aurore, ils glissent
Dans un puits de sommeil qu’accompagne le son
Du poste qui diffuse un bouquet de chansons.