11.6.06

Une partie de la saveur du fruit

Vous serez une partie de la saveur du fruit, ce fruit gorgé de surprenante tendresse, l’humanité. Vous serez doux comme le miel des premières fleurs, comme le printemps après un hiver rigoureux, comme un sol tapissé de feuilles en automne.
Vous serez la caresse d’un ange sur un visage assombri, la légèreté du papillon sur des épaules courbées.
Vous serez la note inattendue qui enchante l’oreille, le mot tendre qui emmène au pays des rêves, l’éclat cristallin du rire revenu après les épreuves.
Vous serez la promesse d’un monde de couleurs, vous serez la joie, mais vous serez un éclat minuscule d’un kaléidoscope étincelant de sensations multiples imbriquées dans une constellation infinie de merveilles et vous serez humbles.