27.6.05

Repas agité

Le vieillard épuisé s’affaisse sur sa chaise,
Pendant que sa moitié harcèle de fadaises
La tante aux yeux rougis par l’abus de whisky.
La cousine polie loue le repas exquis,
Tandis que son mari balance sous la table
Un morceau de gigot, dont l’odeur exécrable
Indispose le chat qui file habilement
Faucher à la cuisine un entremets gourmand.
La maîtresse des lieux houspille la grand-mère
Occupée à laver son dentier dans un verre.