25.6.05

Salle d’attente médicale

Massés dans la touffeur de la salle d’attente,
Les patients, que les crocs de la douleur tourmentent,
Promènent alentour des regards assombris
Par la sourde frayeur qui leur ronge l’esprit.
Un vieillard racorni harcèle sa voisine
D’insolentes questions sur sa mauvaise mine,
Jusqu’à ce qu’excédée, elle éclate en sanglots.
Une fille efflanquée marmonne, les yeux clos,
Sous l’œil indifférent d’un enfant qui s’affaire
À faucher des bonbons dans le sac de sa mère.